Notre site utilise des cookies. En savoir plus à propos de l'utilisation des cookies : politique de confidentialité.

OK
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Simuler
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Accueil
/
Nos conseils
/
Prêt et Crédit immobilier

Obtenir un prêt immobilier en étant étudiant : comment faire ?

Les étudiants et l'immobilier ne font pas bon ménage, selon notre conception de ce qui est bien et de ce qui est mal. Cependant, il existe des solutions pour les étudiants, néanmoins ces solutions sont limitées et soumises à certaines règles.

Article publié par Etienne Ragain
Expert en investissement immobilier

Sommaire de l'article :

Stabilité financière, rassurer la banque ; Il est vrai qu'en tant qu'étudiant, il y a beaucoup de paramètres qui empêcheront l’obtention de votre prêt et vos investissements immobiliers d'aller là où vous le souhaitez. Si vous n'avez pas beaucoup d'argent, vous devez vous faire aider par un garant et des tuteurs légaux pour souscrire un prêt.

Crédits immobiliers étudiants : ce qu’il faut savoir

La somme d'argent que vous avez économisée au fil des ans ne sera peut-être pas suffisante pour acheter une maison sur le marché actuel, même si vos parents ont économisé pendant des années. Ensuite, une demande de prêt immobilier est mise en place, et le processus commence. Non, vous ne pouvez pas investir dans l'immobilier pendant que vous êtes encore à l'école. Quel prêt immobilier est alors possible ? Investir dans l'immobilier tout en poursuivant des études est-ce réellement possible ? Que puis-je faire d'autre pour payer mes études ? Il existe des biens immobiliers pour les étudiants.

Qui accepte les prêts immobiliers pour les étudiants ?

De nombreuses banques et coopératives de crédit proposent des prêts immobiliers. La plupart du temps, les jeunes sont aidés par les banques. Au Crédit Agricole, à la Société Générale et ailleurs, vous pouvez obtenir un prêt étudiant pour payer vos études. La plupart du temps, les banques mettent en place des dispositifs pour aider les jeunes et les étudiants. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en ligne, ou vous pouvez appeler votre banque pour en savoir plus.

Vous pouvez également demander un prêt par téléphone. Dans tous les cas, il vous sera demandé de prouver que vous êtes inscrit à un programme d'études. Pour obtenir un prêt étudiant, vous devez disposer d'un compte bancaire auprès de l'institution auprès de laquelle vous souhaitez l'obtenir. Vous pouvez soit en obtenir un, soit en ouvrir un.

Si l'étudiant ne travaille pas, la banque demandera une garantie aux parents, qui acceptent de payer à la place de leur enfant s'il ne rembourse pas l'argent. Il est possible qu'une autre personne se porte garante, mais les banques ne sont pas très enthousiastes à ce sujet. Cependant, votre banque ne peut pas refuser un étudiant parce qu'il est étudiant s'il a un emploi à durée déterminée et un revenu régulier.

Toutefois, même si des arrangements sont en place, les banquiers ne vous accorderont pas un prêt étudiant aussi rapidement que si ce n'était pas le cas. Parce que vous êtes étudiant, le banquier sait que vous avez très peu de moyens de gagner de l'argent. Des garanties devront être apportées.

Les garanties des banques

Afin de faire face aux éventuels impayés, voici ce que peuvent demander les organismes bancaires :

  • Une hypothèque
  • Un prêteur de deniers

Ces demandes de garantie, en revanche, peuvent poser problème car elles peuvent être coûteuses et restrictives à mettre en place. Par conséquent, elles peuvent être refusées par les organismes de garantie mutuelle parce que vous n'avez pas assez d'argent pour les couvrir. Un groupe de garantie mutuelle est un groupe qui vous permet de garantir un prêt avec votre propre argent. Moyennant des frais, la société de garantie mutuelle paiera vos dettes si vous ne pouvez pas payer. Si vous avez moins de 30 ans et que vous souhaitez obtenir un prêt, il est préférable d'obtenir une garantie d'une société extérieure.

En effet, si la banque accepte de vous accorder un prêt immobilier, le taux d'endettement peut atteindre 36 % ou 37 %. Les banques ne demandent pas non plus aux jeunes un apport personnel de 10 % du prix d'achat. Pour quelles raisons ? Ils ne peuvent pas économiser ou accumuler de l'argent parce qu'ils sont jeunes et étudiants.

Peu importe la facilité avec laquelle vous travaillez avec votre banque si vous obtenez une garantie hypothécaire. Les étudiants ne les aiment pas beaucoup. Il est important de savoir que les prêteurs et les groupes de garantie mutuelle peuvent être disposés à vous aider dans le processus, c'est donc important. Il existe d'autres moyens d'obtenir de l'argent si aucune banque ne veut vous suivre ou si les garanties ne sont pas suffisantes pour vous. Nous vous montrons comment procéder ci-dessous.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.

Simulation gratuite

Comment rembourser un prêt étudiant ?

La plupart du temps, le montant du prêt bancaire étudiant varie entre 1 500 et 45 000 euros. Ce montant varie en fonction du prêteur et des études effectuées. Le prêt étudiant peut être utilisé pendant une période allant jusqu'à neuf ans. Il varie généralement de 0 % à 1,55 %, hors assurance, selon la banque ou la coopérative de crédit où vous empruntez de l'argent.

Ce n'est plus à la banque de s'assurer que l'argent est utilisé. Vous pouvez alors utiliser l'argent qui vous a été prêté comme bon vous semble sans devoir vous justifier. La société de crédit ne vérifiera pas si vous avez acheté une maison. D'autres prêts peuvent être contractés à des taux d'intérêt plus bas si vous le souhaitez. Ces prêts sont mieux adaptés à vos besoins.

En tant qu'étudiant, vous pouvez rembourser votre prêt bancaire à tout moment si vous le pouvez. Cela vous aidera à réduire vos paiements mensuels et le temps qu'il vous faudra pour rembourser votre dette.

Les conditions de prêt sont différentes d'un prêteur à l'autre. La plupart laissent l'étudiant choisir entre trois :

  • Le remboursement avec différé total : vous n'effectuez aucun paiement pendant toute la durée de vos études. Vous ne remboursez votre prêt immobilier qu'à l'issue de vos études, lorsque vous entrez dans la vie active. Selon la banque, cela peut prendre jusqu'à deux ans après le début de votre activité professionnelle.
  • Remboursement avec différé partiel : vous payez une cotisation mensuelle à l'assurance ou simplement les intérêts du prêt pendant vos études. Vous ne remboursez le prêt que lorsque vous commencez à travailler.
  • Remboursement immédiat par tranches : le prêt est remboursé par des mensualités convenues avec la banque dès que le prêt est rendu accessible.

Les cas où les banques acceptent ou refusent le plus les prêts

Lorsque les banques refusent le prêt

Sans une source de revenus régulière, une banque refusera de financer votre projet immobilier. En outre, si vous ne disposez pas d'une source de revenus, la banque n'acceptera pas de garantie immobilière.

Pour surmonter ce refus, vous devez identifier une personne qui se portera garante de votre garantie et sera solidairement responsable de votre prêt. Les banques préfèrent qu'il s'agisse de vos parents, de vos tuteurs légaux, pour des raisons légales. Leurs capacités financières doivent toutefois leur permettre de se porter garant. S'ils ne sont pas en mesure de le faire, le prêt sera refusé.

Les accords des banques avec les grandes écoles

Certaines grandes écoles s'engagent dans des coopérations avec des institutions financières. Ces accords favorisent les interactions banque-école et le financement des étudiants pour se porter caution. Ainsi, ces grandes écoles s'assurent la fidélité des banques, et celles-ci sont susceptibles de proposer un prêt à un futur étudiant actif qui aura des revenus suffisants pour financer un prêt immobilier à remboursement différé.

Ces accords permettent aux étudiants de bénéficier de prêts à des taux d'intérêt et des conditions plus avantageux. De plus, si la banque prêteuse a conclu un accord avec l'État, les étudiants peuvent demander un prêt sans fournir de garantie parentale.

Le prêt étudiant par le gouvernement français

Le prêt étudiant garanti par l'État est accessible aux étudiants, quelle que soit leur situation financière, s'ils sont inscrits dans un établissement français pour préparer un diplôme de l'enseignement supérieur français et s’ils sont âgés de moins de 28 ans.

Si l'obtention d'une garantie s'avère difficile, vous pouvez demander un prêt garanti par l'État. Dans cette situation, l'État s'engage à rembourser 70 % des dettes échues.

Ces demandes sont déposées au nom des banques qui ont conclu un contrat avec l'État. Le montant maximal du prêt étudiant garanti par l'État est de 15 000 euros.

Même si vous bénéficiez d'une garantie de l'État ou d'un accord avec une école, la banque a le pouvoir de refuser votre demande de prêt.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.

Simulation gratuite

Quelles sont les autres solutions mis à part le prêt étudiant ?

Un crédit à plusieurs

Pour réduire le coût du remboursement de l'hypothèque, de nombreux étudiants peuvent mettre leurs ressources en commun pour acheter une maison ou un appartement. Bien que vous ne soyez pas le seul propriétaire du bien, il s'agit d'une option viable pour obtenir un bien immobilier à un prix réduit. Vous devez faire preuve de prudence dans le choix des partenaires de crédit bien évidemment.

En outre, pour réduire les dépenses, une deuxième pièce peut être louée à un locataire dont le loyer servira à rembourser partiellement le prêt immobilier.

Un crédit avec ses parents

Il est naturel pour un étudiant qui n'a pas ou peu d'argent de se tourner vers ses parents. Les étudiants qui ne disposent pas d'un revenu stable peuvent acheter un bien immobilier avec leurs parents, directement ou indirectement :

La deuxième solution est plus coûteuse car elle nécessite la constitution d'une société. Cependant, elle présente l'avantage non négligeable de permettre à l'étudiant d'acquérir la propriété exclusive du bien en transférant les intérêts des parents.

Toutefois, si vos parents sont de mauvais clients de la banque (découvert permanent, etc.), celle-ci peut refuser votre demande de prêt. Il en va de même s'ils ont un nombre limité de produits d'épargne ou s'ils n'ont pas de revenus réguliers. Dans ce cas, il est préférable que vous fassiez votre demande auprès d'une autre banque que celle auprès de laquelle vos parents ont des comptes.

Prêt étudiant : déduire ses intérêts fiscalement ?

Si vous avez emprunté de l'argent pour financer vos études, n'oubliez pas d'enregistrer les intérêts de votre prêt, car cela maximisera vos chances de déduction fiscale.

Êtes-vous actuellement inscrit comme étudiant ? Si vous avez contracté un prêt étudiant entre le 1er septembre 2005 et le 31 décembre 2008, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt égal à 25 % des intérêts payés, dans la limite de 1 000 € par an.

Les conditions à respecter 

  • Vous deviez être étudiant et avoir moins de 25 ans lorsque vous avez contracté une offre de prêt.
  • Déclarer vos revenus séparément de ceux de vos parents (toutefois, si vous n'avez pas pu auparavant demander le crédit d'impôt en raison d'une déclaration conjointe avec vos parents, vous pouvez encore demander le crédit cette année pour les intérêts payés les années précédentes) ;
  • Vous avez commencé à rembourser la dette ;
  • La durée du prêt est supérieure à trois mois et inférieure à 21 000 €.

Sources :

Simulez votre capacité d’emprunt. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Simulez votre capacité d’emprunt. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Consultez nos autres articles