vendredi, juillet 19, 2024

Quels types de placements sont disponibles dans le domaine de l’assurance vie ?


L’assurance-vie : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous évoquez l’assurance-vie, quels sont les premiers concepts qui vous viennent à l’esprit ? Très probablement, vous pensez d’abord au montant qui sera versé à vos proches en cas de décès. Cependant, il est important de comprendre que l’assurance-vie offre également une opportunité intéressante pour faire croître vos économies sur le long terme.

Mais, en réalité, qu’est-ce que l’assurance-vie ?

Pour simplifier, l’assurance-vie se présente sous la forme d’un contrat établi entre vous et une compagnie d’assurance. Vous versez régulièrement une prime à cette compagnie, et en échange, elle s’engage à verser un capital à vos bénéficiaires en cas de décès.

Ce capital décès représente la somme d’argent que vos bénéficiaires recevront de la compagnie d’assurance à votre décès. En général, il est destiné à couvrir les dépenses finales telles que les frais d’obsèques et les dettes éventuelles.

La prime, quant à elle, est le montant d’argent que vous payez chaque mois à la compagnie d’assurance pour maintenir actif votre contrat d’assurance-vie. Généralement, cette prime demeure constante tout au long de la durée de votre police, à moins que vous ne décidiez de modifier les termes du contrat, par exemple en ajustant le montant de la prestation en cas de décès.

Il est à noter que la plupart des polices d’assurance-vie incluent également une valeur de rachat, ce qui signifie qu’une certaine somme d’argent peut être empruntée ou retirée à un moment donné, même si cela a tendance à réduire le capital décès.

Il est important de préciser que, contrairement à certaines idées reçues, les investissements réalisés dans le cadre de l’assurance-vie ne sont pas bloqués, et il est possible de récupérer les fonds à tout moment. Toutefois, il est généralement conseillé de ne pas les toucher avant au moins huit ans.

Les diverses options de placement en assurance-vie

L’assurance-vie propose deux grandes catégories de placements : les fonds en euros et les unités de compte. Ces deux types de placements fonctionnent différemment, chacun ayant ses avantages particuliers. Il est donc essentiel de prendre en considération la manière dont vous souhaitez répartir vos contributions mensuelles. Bien entendu, cette décision doit être prise en collaboration avec un conseiller financier spécialisé dans l’assurance-vie. Néanmoins, voici quelques informations pour vous orienter.

Les fonds en euros

Les fonds en euros sont souvent privilégiés par les épargnants qui apprécient la sécurité du capital investi. Ils représentent la majeure partie des investissements en assurance-vie. Le principe est simple : l’épargnant verse périodiquement une somme d’argent sur son compte d’assurance-vie, qui est ensuite placée de manière à générer des intérêts en fin d’année, de manière similaire à un livret d’épargne.

Chaque année, les intérêts sont convertis en capital garanti, s’ajoutant ainsi au montant déjà épargné. Cela forme la base pour le calcul des intérêts de l’année suivante. Les fonds en euros sont largement choisis car ils offrent une grande liquidité, ce qui facilite le retrait des fonds de l’assurance-vie. Cependant, leur rendement demeure relativement faible, atteignant environ 2%.

Les unités de compte

Les unités de compte, souvent abrégées en UC, englobent tous les types de placements en assurance-vie qui ne sont pas des fonds en euros. Cette catégorie comprend divers supports tels que les trackers (ETF), les actions de sociétés cotées en bourse (titres vifs), les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM), ainsi que les supports immobiliers tels que les OPCI, les SCPI ou les SCI.

Les placements en assurance-vie sous forme d’unités de compte sont moins populaires parmi les épargnants en raison de leur complexité, mais ils présentent un intérêt certain en offrant un rendement potentiellement bien plus élevé que les fonds en euros. Bien qu’ils comportent un niveau de risque supérieur, les placements en unités de compte ont la capacité de contribuer de manière significative à la croissance de votre épargne.