mercredi, juin 12, 2024

Simulation gratuite pour ouvrir un plan d’épargne retraite

Vous désirez simuler les avantages fiscaux d’un versement volontaire sur un Plan d’Épargne Retraite Individuel (PER) ? Vous souhaitez évaluer votre éventuel plafond d’épargne retraite ou simplement comprendre la mention dans votre avis d’imposition ? Vous souhaitez calculer le montant du patrimoine que vous pourriez constituer et la rente que vous pourriez percevoir en cotisant régulièrement à un PER individuel ? Nous vous proposons de découvrir la simulation gratuite pour ouvrir votre plan d’épargne retraite et choisir le produit le plus adapté à votre situation.


Pourquoi faire une simulation gratuite pour ouvrir un PER ?

L’objectif de l’épargne-retraite est d’accorder un avantage fiscal pour encourager la constitution d’une épargne à long terme en vue de la retraite. Dans les limites du PER, les sommes ainsi affectées sont déduites du revenu catégoriel ou global. Le calcul du plafond et de la réduction d’impôt est complexe et dépend de plusieurs facteurs, dont le statut professionnel (salariés/TNS), la composition de votre foyer fiscal, mais également des revenus du foyer. Avec la simulation gratuite pour ouvrir un PER, ce dernier calcule l’économie d’impôt sur le revenu que vous pouvez obtenir en cotisant à un PER. Il détermine également le montant maximum des versements à partir duquel vous ne pouvez plus bénéficier de cette réduction.

Comment est calculée la réduction fiscale avec la simulation gratuite pour ouvrir un plan d’épargne retraite ?

La simulation gratuite pour ouvrir un plan d’épargne retraite estime l’impôt de votre ménage sur la base de vos réponses aux questions, dans un premier temps sans vous demander de souscrire un PER. Il calcule ensuite le montant de l’économie d’impôt en fonction de votre investissement supposé dans un PER.

Quel est l’avantage fiscal du PER individuel ?

Les cotisations individuelles au PER sont déductibles du revenu imposable dans la limite de plafonds annuels. Cette déductibilité permet une diminution de l’impôt sur le revenu (pour ceux qui paient l’impôt sur le revenu), qui augmente avec le taux marginal d’imposition (TMI). En conséquence, l’investissement peut être nettement supérieur à l’effort d’épargne.

L‘illiquidité de l’épargne jusqu’à la retraite, sauf en cas de sortie anticipée (risques de la vie et acquisition du logement principal), et la réintégration fiscale à la sortie (rente ou capital), sont les contreparties de cette déductibilité à l’entrée.

Est-ce que la simulation gratuite pour ouvrir un PER estime le montant de mon impôt ?

Le simulateur est capable de calculer uniquement l’impôt sur le revenu au barème progressif sur la base des revenus déclarés. Il exclut les impôts forfaitaires (sur les revenus et les plus-values, par exemple), les cotisations de sécurité sociale et les autres réductions et crédits d’impôt. Par conséquent, le résultat peut être très différent de votre avis d’imposition, ce qui est tout à fait normal pour la simulation gratuite pour ouvrir un plan épargne retraite.

Pourquoi me demande-t-on l’âge approximatif de mon départ en retraite ?

Sauf cas de retrait anticipé, le PER ne peut être liquidé que lorsque le salarié a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, dont l’âge minimum légal est actuellement de 62 ans (avec des exceptions pour les carrières longues). Le souscripteur, quant à lui, n’est pas tenu de liquider son PER après avoir fait valoir ses droits à la retraite. Il ne peut plus effectuer de versements déductibles sans revenu d’activité, mais il peut toujours gérer son PER et capitaliser ses bénéfices. Le simulateur ne permet pas de réaliser de calcul en vue d’une sortie anticipée avant la retraite. Il prévoit la liquidation du PER en même temps que le départ effectif à la retraite.

Ainsi, la simulation gratuite pour ouvrir un PER est parfaite, vous permettant de découvrir si cet investissement sur le long terme est une bonne ou mauvaise idée.