vendredi, juillet 19, 2024

Guide complet sur l’assurance-vie et les fonds en euros

Les fonds en euros, en tant que véhicule d’investissement pour l’assurance vie et l’assurance par capitalisation, vous permettent de protéger votre patrimoine tout en obtenant un rendement régulier. Ils constituent un excellent outil financier pour les personnes en quête de stabilité. Découvrez notre guide complet sur l’assurance-vie en fonds euros !


Qu’est-ce que les fonds en euros ?

Une police d’assurance-vie est un instrument d’épargne intéressant. Il permet d’accumuler des liquidités et d’anticiper la transmission d’un patrimoine, mais c’est aussi un instrument de placement dont le rendement est raisonnablement sûr. Pour ce faire, vous devez placer votre épargne sur des fonds en euros. Ces fonds sont majoritairement composés d’obligations, ce qui leur assure un rendement régulier. Les obligations (parfois appelées titres à revenu fixe) sont des prêts accordés par des gouvernements ou des entreprises. En investissant dans ces actifs, vous percevrez des revenus récurrents sous forme de coupons, en plus des liquidités prêtées au moment de l’emprunt. Un contrat d’assurance-vie adossé à un fonds en euros garantit quant à lui à la fois le rendement et le capital.

Quels sont les avantages des fonds en euros pour l’assurance-vie ?

Un capital sécurisé

Le capital est garanti à 100 % et protégé à 100 %, ce qui est l’argument le plus convaincant en faveur de l’assurance-vie en fonds euros. C’est un excellent choix pour les investisseurs très prudents. Seule l’insolvabilité de l’assureur empêcherait votre investissement d’être garanti, ce qui est peu fréquent. Pour éviter cela, choisissez toujours une assurance agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

L’effet de cliquet et la disponibilité de l’épargne

L’effet cliquet d’une assurance vie sur fonds en euros signifie qu’après avoir accumulé un certain montant dans votre portefeuille en euros, votre épargne ne sera pas perdue. Les intérêts sont capitalisés instantanément. N’oubliez pas qu’en cas de rachat, vous devrez toujours payer les intérêts et les prélèvements sociaux sur vos gains. Un autre avantage de l’assurance-vie en fonds euros est que votre investissement est accessible et que vous pouvez retirer tout ou partie de vos fonds quand vous le souhaitez. Si vous rachetez votre assurance, vous recevrez votre capital et vos gains dans un certain nombre de jours ouvrables, allant de 5 jours à 1 mois. N’oubliez pas que vos bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu !

Un rendement plus conséquent que le livret A

Enfin, si le fonds en euros de l’assurance-vie offre un rendement très faible, il est supérieur à celui du livret A et des autres livrets. Même si les livrets ne sont pas fiscalisés, l’assurance-vie est plus intéressante. De plus, contrairement au livret A, le placement n’est pas plafonné.

Quels sont les inconvénients des fonds en euros pour l’assurance-vie ?

Des taux plus faibles

Le taux de rendement des fonds en euros diminue chaque année. Cela est principalement dû aux obligations qui composent l’investissement du fonds en euros. Plus vous investissez d’argent, plus vous devez acheter d’obligations à faible rendement, ce qui affecte la performance du fonds en euros en question. Les obligations rapportent de moins en moins chaque année.

Une rémunération faible et un plafond de 70 000 €

L’évolution des fonds en euros étant négative, les compagnies d’assurance doivent diversifier leurs actifs avec de l’immobilier ou des obligations d’entreprises. Ces actifs nouvellement acquis sont beaucoup moins rémunérateurs. L’argent déposé sur un contrat d’assurance-vie en fonds en euros en France n’est assuré qu’à hauteur de 70 000 euros (par épargnant et par assureur). De plus, le capital n’est pas garanti en cas de faillite de la compagnie d’assurance, par exemple.

Fonds en euros ou unités de compte : quelle est la différence ?

L‘assurance-vie en euros n’est pas la seule option, il existe aussi des contrats en unités de compte. Ceux-ci comprennent une large gamme d’instruments financiers (par exemple, des fonds d’actions françaises ou mondiales, des fonds obligataires, des fonds immobiliers, des fonds immobiliers tels que les SCI ou les SCPI, etc.) Les unités de compte présentent un risque de perte en capital : vous pouvez perdre votre investissement initial, voire perdre de la valeur. En revanche, vous pouvez bénéficier d’un rendement à long terme nettement supérieur ! L’investissement en unités de compte est nettement plus rémunérateur, mais il est aussi vulnérable aux aléas des marchés financiers.

Sources :