Notre site utilise des cookies. En savoir plus à propos de l'utilisation des cookies : politique de confidentialité.

OK
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Simuler
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Accueil
/
Nos conseils
/
Investissement immobilier

Ma prime Rénov, comment ça marche ?

Ma Prime Renov est un dispositif qui accorde une aide financières aux ménages souhaitant entreprendre des rénovations pour améliorer les performances énergétiques de leur logement. Voici ce que vous devez savoir sur le fonctionnement de cette prime.

Article publié par Etienne Ragain
Expert en investissement immobilier

Sommaire de l'article :

La transition écologique du parc immobilier français est l’une des ambitions du gouvernement pour les années à venir. L’objectif est de tendre vers des logements plus respectueux de l’environnement, moins énergivores et plus propres. Pour cela, diverses réglementations et plans d’action sont progressivement mises en place. On peut notamment citer la nouvelle réglementation environnementale 2020 (RE2020), qui fixe de nouvelles directives pour l’immobilier neuf. Dans l’article d’aujourd’hui, nous parlons d’un dispositif qui porte les mêmes ambitions. Il s’agit de l’aide « Ma Prime Renov », dédiée aux travaux de rénovation et d’amélioration des performances énergétiques. Comment fonctionne cette prime ? Quels sont les conditions et les plafonds ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

1 - Ma Prime Renov, c’est quoi ?

Ma Prime Renov est un dispositif effectif depuis le 1er janvier 2020. Son objectif est de faciliter les travaux de rénovation énergétiques des ménages français. Cette aide financière vient en remplacement de l’ancien Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et du dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah.

2 - Quels sont les travaux éligibles à Ma Prime Renov ?

Le dispositif permet de financer les travaux de rénovation énergétiques tels que le chauffage, la ventilation, l’isolation ou encore les audits énergétiques. Il concerne aussi bien les appartements que les maisons individuelles. Ces travaux de rénovation peuvent durer jusqu’à 5 ans. Le montant de la prime, quant à elle, se calcule en fonction des types de matériaux utilisés et des équipements rénovés. Enfin, un plafond de 20 000€ est fixé pour toute la période des travaux.

3 - Comment bénéficier du dispositif Ma Prime Renov ?

Tous les propriétaires peuvent être éligibles à la prime. Il n’y a pas de contrainte de revenus ou de location pour bénéficier de ce dispositif. En 2020, 190 000 demandes d’aide Ma Prime Renov ont d’ailleurs été déposées.

Le processus s’effectue en deux étapes. Tout d’abord, vous déposez une demande de prime sur le site maprimerenov.gouv.fr. Le dossier à remplir comporte des pièces justificatives, telles qu’une pièce d’identité ou encore des relevés fiscaux. Une fois finalisée, votre demande sera examinée. Vous recevrez ensuite une notification si votre dossier est éligible au dispositif Ma Prime Renov.

Une entreprise labellisée RGE (reconnue garante pour l’environnement) s’occupe ensuite de la réalisation des travaux, ainsi que de vous transmettre la facture une fois ces derniers terminés. Après avoir réceptionné la facture, vous pouvez faire votre demande de prime en accédant à votre compte sur maprimerenov.gouv.fr.

Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.

Simulation gratuite

4 - Quel montant d’aide pouvez-vous toucher ?

Afin d’obtenir une estimation du montant dont vous pourrez bénéficier pour la réalisation de vos travaux, n’hésitez pas à faire une simulation sur le site Simul’aides.

5 – Comment calculer le montant de la prime ?

Plusieurs facteurs influencent le montant de la prime que vous pouvez obtenir pour la réalisation de vos travaux :

- La localisation de votre bien.

- Le type de travaux à effectuer.

- Votre niveau de revenu.

Le gouvernement classe les revenus des ménages en quatre catégories, afin de calculer le montant de l’aide. Il fait également une différence entre les foyers fiscaux situés en Île-de-France et les autres. Voici des tableaux récapitulatifs des différentes catégories.

Plafonds des ressources en Île-de-France et en province
Nombre de personne dans le foyer fiscal Catégorie Bleu Catégorie Jaune Catégorie Violet Catégorie Rose
1 Île de France : 20 593€
Province : 14 879€
Île de France : 25 068€
Province : 19 074€
Île de France : 38 184€
Province : 29 148€
Île de France : > 38 184€
Province : > 29 148€
2 Île de France : 30 225€
Province : 21 760€
Île de France : 36 792€
Province : 27 896€
Île de France : 56 130€
Province : 42 848€
Île de France : > 56 130€
Province : > 42 848€
3 Île de France : 36 297€
Province : 26 170€
Île de France : 44 188€
Province : 33 547€
Île de France : 67 585€
Province : 51 592€
Île de France :
Province : > 51 592€
4 Île de France : 42 381€
Province : 30 572€
Île de France : 51 597€
Province : 39 192€
Île de France : 79 041€
Province : 60 336€
Île de France :
Province : > 60 336€
5 Île de France : 48488€
Province : 34 993€
Île de France : 59 026€
Province : 44 860€
Île de France : 90 496€
Province : 69 081€
Île de France :
Province : > 69 081€
Par personne en + Île de France : + 6096€
Province : + 4412€
Île de France : + 7422€
Province : + 5651€
Île de France : + 11 455€
Province : + 8744€
Île de France : + 11 455€
Province : + 8744€

6 - Ce qui change en 2021

À l’origine, le dispositif était réservé aux propriétaires de résidences principales aux revenus modestes. Dans l’objectif d’accélérer la transition énergétique du parc immobilier Français, le gouvernement a par la suite décidé d’étendre le champ d’application du dispositif. Depuis le 1er juillet 2021, les propriétaires bailleurs peuvent désormais eux aussi déposer leur demande d’aide, sur un maximum de 3 logements.

En outre, les copropriétaires ont eux aussi la possibilité de solliciter la prime. Pour cela, les copropriétés doivent contenir au moins 75% de résidences principales. Les travaux de rénovation, quant à eux, doivent permettre une augmentation de performances énergétiques supérieure ou égale à 35%.

Enfin, le gouvernement a également revu son budget à la hausse pour l’année 2021. Il passe ainsi de 1,7 à 2,4 milliards d’euros en un an, et ce, jusqu’à fin 2021. Cette hausse de 700 millions d’euros est en effet nécessaire, afin qu’un maximum de foyers puisse bénéficier de l’aide. Une ambition qui semble en bonne voie, puisque 380 000 dossiers ont déjà été complétés depuis le début de l’année.

N'hésitez pas à consulter nos autres conseils sur notre blog. Notre équipe de professionnel de l'immobilier vous accompagne également du début à la fin de votre projet. Contactez-nous.

Sources :

Découvrez votre capacité d’investissement en immobilier locatif. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Découvrez votre capacité d’investissement en immobilier locatif. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Consultez nos autres articles