mercredi, mai 29, 2024

Immobilier locatif : est-il possible d’investir à plusieurs ?

Investir dans l’immobilier en couple, en famille ou entre amis est une solution intéressante. Elle permet à des personnes disposant de ressources financières limitées d’investir. Dans ce nouvel article, vous apprendrez pourquoi et comment investir dans l’immobilier à plusieurs.


Investir à plusieurs : est-ce une bonne alternative ?

Parfois, le prix au mètre carré est coûteux, comme par exemple lorsque l’on désire investir dans de grandes villes Françaises comme Paris. La seule solution possible pour investir est de le faire à plusieurs. Ainsi, en réalisant un investissement immobilier à plusieurs, il est possible de mettre en commun tous les apports financiers. C’est une excellente alternative que vous pouvez envisager lorsque votre apport n’est pas conséquent. De plus, en investissant à plusieurs, vous pourrez également vous rassurer les uns et les autres, notamment si c’est un premier investissement.

Comment réaliser son investissement à plusieurs en immobilier locatif ?

Utiliser l’indivision à plusieurs

Dans le cas d’un investissement collectif, le régime de l’indivision est souvent choisi. En choisissant cette option, chaque investisseur devient « copropriétaire » en acquérant une partie du bien. Le notaire inscrit le nom de chaque investisseur ainsi que le pourcentage du bien qu’il possède dans l’acte de propriété. Si la quote-part n’est pas mentionnée dans l’acte, le bien est détenu à parts égales par tous les copropriétaires.

L’achat, la location et même la revente d’un bien en indivision nécessitent une bonne entente entre les investisseurs. C’est là que le problème apparaît souvent : lorsque les investisseurs ne sont pas d’accord, les choses peuvent rapidement se compliquer. Un mauvais accord peut même empêcher la location ou la revente du bien en question. De plus, si l’un des copropriétaires décède, la part du défunt est directement transférée à ses héritiers. Cela élargit le nombre de personnes impliquées dans l’investissement.

En résumé, si cette solution paraît simple à première vue, le taux de risque augmente avec le nombre d’investisseurs. En revanche, elle reste une option viable pour les couples.

Investir à plusieurs avec une société civile immobilière

Pour investir dans l’immobilier à plusieurs, la Société Civile Immobilière (SCI) est une bonne solution. Elle est certes plus difficile à mettre en place que l’achat en indivision, mais elle possède l’avantage de faire prendre moins de risques aux investisseurs. Lorsqu’une SCI est constituée pour investir, ce ne sont pas des personnes physiques qui investissent, mais une personne morale c’est-à-dire une société. Avec la SCI, l’investisseur devient propriétaire des parts de la société à hauteur de son apport de capital. Les statuts de la société fixent les règles de fonctionnement entre les différents investisseurs, ce qui facilite la gestion de la SCI. Elle est plus facilement transmissible par héritage ou donation.

Le seul inconvénient de la constitution d’une SCI est qu’elle est coûteuse et qu’elle nécessite quelques formalités administratives. Il est souvent nécessaire, par exemple, de la faire créer par un avocat ou un notaire. L’administration d’une SCI nécessite une certaine rigueur, notamment la tenue d’assemblées générales et la tenue d’une comptabilité.

Il existe de nombreuses façons d’investir dans l’immobilier à plusieurs, en fonction des objectifs de chacun. Prenez bien le temps d’étudier toutes les possibilités qui vous sont offertes et pesez le pour et le contre.

Sources :