Notre site utilise des cookies. En savoir plus à propos de l'utilisation des cookies : politique de confidentialité.

OK
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Simuler
Simulez vos économies d’impôts. Gratuit.
Accueil
/
Nos conseils
/
LMNP

10 conseils pour réussir son investissement locatif dans l’ancien

L’investissement locatif dans l’ancien présente de nombreux avantages. Il vous permet notamment de préparer votre retraite tout en construisant un patrimoine immobilier de qualité. Ce type de placement financier est très sûr et rentable sur le long terme. Mais encore faut-il savoir réussir son investissement, en évitant les pièges. Dans cet article, nous vous donnons 10 conseils pour réussir votre investissement locatif dans l’ancien.

Article publié par Etienne Ragain
Expert en investissement immobilier

Sommaire de l'article :

1 – Prendre son temps

Le premier conseil et le plus évident est celui de prendre son temps. Se précipiter est en effet une erreur courante, qui risque de vous coûter cher, surtout dans le cadre d’un investissement immobilier. Comme nous l’avons mentionné dans l’article « Immobilier neuf et ancien, comment choisir ? », l’offre de biens immobiliers anciens est très vaste en France. Cet avantage vous pousse cependant la prudence. Il est en effet nécessaire de prendre le temps d’étudier soigneusement toutes les caractéristiques d’un bien, afin de s’assurer que ce dernier correspondra à vos attentes.

2 – L’emplacement est essentiel pour un investissement locatif dans l’ancien

Ce deuxième conseil rejoint le premier. Il est impératif de prendre le temps d’étudier tous les aspects d’un bien avant de se lancer dans une acquisition. L’un des éléments les plus importants est l’emplacement. C’est en grande partie ce dernier qui déterminera le nombre de locataires qui seront intéressés par votre bien. Pour un investissement locatif dans l’ancien, nous vous conseillons de prioriser les centres-villes des villes dynamiques. On y trouve en effet une demande locative plutôt élevée, qui vous garantira des revenus fonciers stables.

3 – Définir sa cible de locataire

Il est indispensable de définir précisément vos attentes concernant votre investissement immobilier, afin d’acquérir un bien qui vous correspond totalement. Parmi les éléments à prendre en compte, il y a notamment le profil de locataire que vous visez. Tout simplement parce que vous n’allez pas vous tourner vers le même type de bien si vous envisagez de louer à un étudiant ou à une famille nombreuse, par exemple. Définissez donc précisément votre cible, afin d’adapter vos recherches en fonction : taille du bien, emplacement, agencement…

4 – Bien connaître les lois de défiscalisation liées à l’investissement locatif dans l’ancien

L’un des objectifs phares de l’investissement locatif est d’obtenir une bonne rentabilité. Renseignez-vous donc sur les différentes lois et dispositifs de défiscalisation immobilière. Vous serez ainsi en mesure de déterminer quel dispositif est le plus adapté à votre projet.

5 – Préparer correctement son dossier de prêt

La mise en place d’un dossier de prêt est souvent fastidieuse, surtout pour les non-professionnels du domaine bancaire. Nous vous conseillons donc vivement de ne pas vous précipiter. Étudiez soigneusement les différents dispositifs et aides que vous pouvez obtenir pour votre investissement.

6 – Ne pas hésiter à se faire accompagner par des professionnels

Un investissement immobilier est un projet de grande envergure. Afin d’éviter les pièges, un accompagnement professionnel est vivement recommandé. Chez investis, nous sommes disponibles pour vous conseiller tout au long de votre projet.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions.

7 – Bien définir son budget

L’investissement locatif dans l’ancien demande une certaine préparation, car il s’agit d’un projet de grande envergure. Au niveau financier, il est très important d’établir un budget précis et correct. Ce dernier doit notamment prendre en compte la réalisation de travaux de rénovation. Surtout si vous investissez en loi Malraux ou en loi Monument Historique. Prenez donc le temps de chiffrer en détail tous vos coûts afin d’établir un budget prévisionnel cohérent avec votre projet.

8 – Visiter plusieurs fois le bien avant de l’acheter

Ce conseil fait également éco au premier : prendre son temps. Investir dans un bien immobilier ancien sur un coup de tête ou un coup de cœur est particulièrement risqué. Un achat précipité peut en effet s’avérer piégeux. Peut-être vous rendrez-vous compte plus tard de défauts que vous n’aviez pas repérés initialement. En outre, vous pourriez rater l’occasion de découvrir d’autres biens plus adaptés à vos besoins. Il est donc indispensable de multiplier les visites d’un bien avant de faire un choix définitif. Cela vous permettra de prendre connaissance de tous les détails et ainsi d’éviter les mauvaises surprises.

9 – Comparer plusieurs biens avant de prendre sa décision

Comme nous l’avons mentionné dans les conseils précédents, les biens immobiliers anciens sont très nombreux sur le marché. Bien plus que dans l’immobilier neuf. Nous vous conseillons donc vivement de visiter plusieurs biens et de les comparer avant de prendre une décision. Vous pourrez ainsi détailler tous les avantages et inconvénients de chaque bien, afin de faire le choix le plus adapté à votre projet.

10 – Avoir une vision à long terme

Ce conseil regroupe tous les conseils précédents. Pour mener à bien votre projet, vous devez en effet avoir une vision sur le long terme. Cela vous permettra de :

- Savoir précisément quel type de bien acquérir (taille, prix, emplacement…)

- Fixer un budget cohérent et réaliste

- Réaliser les travaux adéquats

- Fixer des loyers adaptés

- Réduire vos impôts grâce aux dispositifs de défiscalisation

- Préparer votre retraite sereinement

D’autres articles sur l’investissement locatif dans l’ancien

Loi Malraux et loi Monuments Historique, quelles différences ?

Immobilier neuf ou ancien, comment choisir ?

Guide de la défiscalisation immobilière

Découvrez votre capacité d’investissement en immobilier locatif. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Découvrez votre capacité d’investissement en immobilier locatif. Gratuit

Simulation gratuite

Résultat en 1 minute

Consultez nos autres articles