vendredi, juillet 19, 2024

Comment être sûr d’obtenir un rachat de crédit ?

Pour maximiser vos chances d’obtenir un rachat de crédits, il est essentiel de présenter un dossier complet et soigné, de démontrer une situation professionnelle stable, d’optimiser votre taux d’endettement et de mettre en avant des garanties solides.


Un dossier complet et soigné

Pour maximiser vos chances d’obtenir un regroupement de prêts, faîtes attention à fournir à l’organisme prêteur tous les documents justificatifs requis. Cela inclut généralement vos bulletins de salaire récents, avis d’imposition, relevés de compte bancaire et contrats de crédit en cours.

En étant transparent et exhaustif dans la constitution de votre dossier, vous démontrez votre sérieux et facilitez l’étude de votre demande par les analystes. Un dossier incomplet ou mal présenté risque au contraire de susciter la méfiance et de ralentir le processus d’approbation.

Au-delà des justificatifs financiers, expliquez bien clairement les motifs et objectifs de votre rachat de crédits. Pour vous aider dans cette démarche de transparence, n’hésitez pas à bénéficier de l’accompagnement d’Empruntis, un réseau d’experts spécialisés dans le courtage en crédit immobilier. Que ce soit pour réduire vos mensualités, rééquilibrer votre budget ou financer un nouveau projet, votre argumentation doit être solide et cohérente et les équipes d’Empruntis sauront vous accompagner pour obtenir gain de cause plus facilement.

Détaillez comment ce regroupement de prêts vous permettra d’améliorer concrètement votre situation, par exemple en dégageant un meilleur reste à vivre pour faire face aux dépenses courantes. Plus votre projet sera perçu comme mature et réfléchi, plus vous aurez de chances de convaincre le prêteur.

Une situation professionnelle stable

Les organismes de rachat de crédits accordent une grande importance à la stabilité professionnelle des emprunteurs. Être en contrat à durée indéterminée (CDI) est un atout indéniable, car cela offre des perspectives de revenus réguliers sur le long terme.

L’ancienneté chez votre employeur actuel est également appréciée. Une présence de plusieurs années au sein de la même entreprise témoigne de votre fiabilité et de votre capacité à honorer vos engagements dans la durée.

La récurrence et la fiabilité des revenus

Votre dossier de regroupement de prêts doit prouver la régularité de vos revenus, qu’ils soient issus d’une activité salariée ou indépendante. Fournissez vos derniers bulletins de paie ou, si vous êtes à votre compte, vos relevés de chiffre d’affaires et bénéfices.

Selon les données de la Fédération Bancaire Française, un taux d’endettement inférieur à 35% du rapport entre vos charges fixes et vos revenus mensuels est généralement requis pour obtenir un rachat. Analysez minutieusement votre budget pour identifier les postes de dépenses compressibles.

L’impact du taux d’endettement

Un homme en costume est assis à un bureau, regardant une tablette tout en écrivant sur des papiers. Un ordinateur portable est ouvert à côté de lui.
Source : Shutterstock – Par TetianaKtv

Avant de solliciter un regroupement de crédits, prenez le temps d’éplucher en détail votre budget mensuel. Listez l’ensemble de vos revenus et charges fixes incompressibles (loyer, remboursements de prêts, abonnements…).

Puis passez au crible vos dépenses variables catégorie par catégorie : courses alimentaires, loisirs, transports, etc. Vous identifierez ainsi plus facilement les postes sur lesquels des économies sont envisageables, en réduisant certains forfaits ou en modifiant vos habitudes de consommation.

Si vous cumulez plusieurs crédits à la consommation, ciblez en priorité ceux affichant les taux d’intérêt les plus élevés. Leur remboursement anticipé, même partiel, vous permettra de diminuer le coût total de votre endettement.

De même, apurez dès que possible vos éventuels découverts bancaires ou dettes de retard (impôts, loyers, factures…), qui génèrent des frais et pénalités. Vous présenterez ainsi une situation assainie aux yeux du prêteur.

Le reste à vivre disponible

L’enjeu d’un rachat de crédits est aussi de retrouver un reste à vivre plus confortable après paiement de vos charges incompressibles, afin de mieux faire face aux dépenses du quotidien et imprévus.

Toute rentrée d’argent complémentaire est bonne à prendre pour améliorer votre capacité d’épargne : heures supplémentaires, prime exceptionnelle, revente de biens dont vous n’avez plus l’utilité… Vous prouverez ainsi au prêteur votre volonté de maîtriser votre budget.

Des garanties et atouts : un véritable plus

Si vous êtes propriétaire de votre résidence principale ou secondaire, envisagez la possibilité d’un rachat de crédits hypothécaire. Votre bien immobilier constituera une garantie solide pour le prêteur, qui vous accordera plus facilement le refinancement.

De nombreuses banques proposent ce type de regroupement pour des montants compris entre 50 000 et 200 000€ sur des durées pouvant aller jusqu’à 10 ans. Le rachat hypothécaire peut rassembler vos prêts consommation et immobiliers, dès lors que ce dernier ne dépasse pas 60% du montant total racheté.

Si vous n’avez pas de bien immobilier à proposer en hypothèque, vous pouvez malgré tout rassurer le prêteur en lui fournissant d’autres types de garanties. Avoir un proche qui se porte caution solidaire de votre rachat de crédits peut faire la différence.

Son engagement à payer les échéances à votre place en cas de défaillance temporaire constitue un filet de sécurité appréciable. Autres gages possibles : nantissement de votre épargne ou de votre portefeuille boursier, délégation d’assurance-vie… Plus vous multiplierez les garanties, plus grande sera la confiance de l’organisme prêteur.

Kevin Attal
Kevin Attal
Bonjour, je m'appelle Kevin, j'ai 35 ans et je suis conseiller fiscal. Avec mes années d'expérience, je suis là pour vous aider à naviguer à travers les complexités du système fiscal et à prendre des décisions financières éclairées. N'hésitez pas à me contacter pour obtenir de l'aide personnalisée et professionnelle.